header lacetstriathlon.fr

Transition rapide dans le parc fermé pendant le triathlon – 6 conseils

La transition pendant le triathlon peut être désordonnée et complexe. Sous la pression il y a des chances d’ être balloté, entravé par le matériel, de renverser votre boisson et de ne penser qu’à une chose : sortir de la zone. Les débutants peuvent très vite ressentir de l’anxiété. Quelques conseils et trucs pour faciliter l’enchainement de la natation au cyclisme et du cyclisme à la course à pied.

1-Se préparer mentalement

Visualiser la course. La peur la plus courante est d’oublier du matériel essentiel ou bien qu’il soit déficient  le jour de la course.  Il n’y a pas de formule magique. Le temps et l’expérience sont les meilleurs atouts.

2- Chaussures  et lacets de triathlon

Ne pas oublier de préparer ses chaussures et de défaire les lacets de sorte à les enfiler rapidement. Les lacets triathlon sont parfaits pour mettre ses chaussures sans ajuster les lacets. Déposer les chaussettes dans ou à côté des chaussures pour gagner du temps.

3-Vitesse du vélo

Installez le vélo sur sa plus haute vitesse pour aider à  accélérer  en sortant de la zone de transition.

4-Gonflage des pneus

Contrôlez la pression des pneus avant la course, ainsi vous serez sûre d’un gonflage adéquate et gagnerez du temps.

5-Lubrifiant pour combinaison

Un lubrifiant spécial pour combinaison pourra vous aider à l’enlever plus rapidement. Vous aurez les épaules et les bras fatigués après la natation et une combinaison serrée est difficile à enlever. Cela vous aidera à gagner du temps.

6-Cliquer les chaussures

Cliquez les chaussures de Triathlon d’avance sur les pédales. Entrainez-vous à ne pas défaire  la chaussure pendant la transition.

Analysez la zone de transition de sorte que vous sachiez ou vous arrivez après la natation. Repérez ou votre vélo est déposé et où vous devez démarrer la course. Une bonne préparation évite le stress et permet la concentration sur les détails et d’augmenter ses chances pendant la course.